Catégorie : Pierrot

Pierrot et ma Maman

Pour toi, Maman : 

Je souhaitais faire ce petit article pour exprimer tout l’amour que je ressens pour toi, ma douce Maman…

Souvent on ne pense jamais à dire à quel point on aime ses proches…

Aujourd’hui j’ai décidé de dédier cette page en ton honneur, pour te dire que je t’aime très fort, tout simplement…

Grâce à toi, je suis devenue une belle personne. Et je ne parle pas de mon physique même si j’ai hérité de ta beauté…

Je parle de ton cœur, de ton âme…

Tu m’as transmis de belles valeurs qui resteront à jamais en moi ; qui me suivront toujours dans mon évolution de femme…

Tu es ma force ; tu es mon tout… Merci de t’être si bien occupée de moi durant tant d’années…

Alors pour te remercier… Je désirais le faire par écrit ; le jour de la fête des Mamans ; ce Dimanche 28 Mai 2017.

JE T’AIME À L’INFINI POUR TOUTE LA VIE ET SANS MESURE CAR MON AMOUR POUR TOI EST DÉMESURÉ, FORT ET SANS AUCUNE LIMITE…

Pour toi, et en toute sincérité…

MAMOUNETTE CHÉRIE :

C’est un petit surnom que j’aime beaucoup et qui te correspond parfaitement, je trouve…

Tu es née à Madagascar, à Namakia (tout comme moi, d’ailleurs) et tu fais partie d’une grande famille de 7 enfants…

Enfant, (âgée de 10 ans à peine) tu voulais toujours protéger les tiens…

Le mot « justice » faisait déjà partie intégrante de ton vocabulaire car tu ne supportais pas une seule seconde que l’on puisse s’en prendre à un membre de ta famille.

À Namakia, dans la cour de ton école, si un élève osait s’en prendre à un cheveu de tes frères et sœurs ; tu n’hésitais pas à aller au devant de lui ou elle pour l’affronter ; qu’il soit petit, grand, costaud ou même plus âgé que toi… Tu n’avais vraiment pas froid aux yeux…

Du haut de tes 10 ans, tu avais le coeur brave et tu détestais l’injustice ainsi que la méchanceté gratuite…

Dans tes veines coulaient déjà deux grandes valeurs qui te tenaient particulièrement à cœur : « La Famille » et la « Loyauté ».

Tu avais donc hérité des nombreuses qualités de tes parents : La grâce, la beauté et la douceur de ta mère mais aussi le caractère bien trempé de ton père ainsi que son sens des valeurs familiales.

De biens belles valeurs que tu possèdes encore et toujours…

Pour moi, tu incarnes : la sincérité, l’honnêteté, la tempérance, l’harmonie ainsi que cette si belle générosité qui te caractérise tant…

Et moi je suis fière d’être ta fille ; d’être ta petite Cécile…

C’est pourquoi j’ai souhaité te dédier cette page car je trouve que l’on ne dit jamais assez « je t’aime » aux personnes que l’on aime…

Et plutôt que d’avoir des regrets, moi je voulais te dire aujourd’hui et sans attendre : « Je t’aime Maman et je t’aimerai toujours éternellement… »

BONNE FÊTE MAMAN D’AMOUR !

Petites anecdotes de ma Maman :

Pierrot, le perroquet :

Toute petite déjà, tu adorais les animaux car tes parents avaient toute une ménagerie dans leur maison de Namakia (Madagascar) : une chatte toute blanche qui avait eu plusieurs portées de chatons en plusieurs années ; un enclos qui comportait des poules et des coqs ; un lapin qui portait le nom de Lapinot et aussi un perroquet tout gris que ta Maman t’avait offert…

Tu adorais ce perroquet que tu avais baptisé : « Pierrot » et avec qui tu aimais bien passer du temps lorsque tu avais fini tes cours d’école…

En effet, tu aimais bien t’occuper de lui en lui faisant sa toilette, lui donner à manger (bananes, morceaux de pains nappés de beurre, ect…) ou encore lui apprendre à parler. Il était capable de prononcer quelques mots ou encore des petites phrases toutes simples…

D’ailleurs, il y a une charmante anecdote à ce sujet que je vais vous raconter :

Lorsque ton père revenait de son travail et qu’il empruntait le chemin qui menait à votre maison ; Pierrot n’en loupait pas une miette en l’observant au loin et il ne pouvait alors s’empêcher de répéter la phrase suivante tout en hochant la tête de bas en haut et en se dandinant d’une patte sur l’autre :

« Qui c’est qui arrive ? Qui c’est qui arrive ? »

Et en l’entendant répéter cette fameuse phrase ; et même si tu te trouvais à l’intérieur de la maison, tu savais qu’il s’agissait de ton père qui revenait enfin de son travail.

Très intelligent, ce perroquet ! Il avait trouvé son propre signal pour annoncer l’arrivée de votre père.

C’est pourquoi, jusqu’à aujourd’hui, lorsque tu me racontes cette petite anecdote de ton enfance ; tu ne cesse de me dire avec une certaine émotion que toi et ton perroquet, vous étiez vraiment des inséparables…

Si bien, que lorsqu’il décéda un jour, des suites d’une grave maladie ; tu fus tellement inconsolable que tu mis un certain temps à te remettre de sa disparition car pour toi « Pierrot » représentait beaucoup à tes yeux…

C’était bien plus qu’un simple oiseau… c’était ton petit compagnon avec lequel tu aimais bien te confier et cajoler…

(Petite parenthèse : LePerroquet Vaza :

Le Perroquet vaza (Coracopsis vasa) est avec le Perroquet noir (coracopsis nigra) une des deux espèces du genre Coracopsis.

Ce perroquet peuple Madagascar et les Comores.

Il a été introduit à la réunion (probablement la sous-espèce vasa) où il est aujourd’hui apparemment éteint.

Il mesure 50 cm environ.

Son plumage est brun sombre mais légèrement plus pâle sur les parties inférieures.

Le Perroquet vasa peuple les forêts tropicales et subtropicales humides caducifoliées, les cocoteraies littorales, les savanes arborées, les rizières, et autres cultures voisines des massifs boisés mais aussi les zones subdésertiques).

Voici que mon article ne va pas tarder à se terminer même si je voudrais que celui-ci ne s’arrête jamais car j’ai tellement de mots pour toi…

Des milliards de mots… qui n’en finissent pas et qui se bousculent dans ma tête tellement je suis sous l’effet de l’émotion…

Une émotion qui me submerge et qui m’emporte dans de nombreux souvenirs… Des souvenirs à jamais gravés dans mon coeur…

Des souvenirs inaltérables ; anciens ou nouveaux et si merveilleux qui me chuchotent comme une douce voix à mes oreilles ; jusqu’au plus profond de moi ; la joie immense, la grande chance que celle de t’avoir pour Maman…

Une Maman unique, irremplaçable qui m’aime autant que je l’aime…

Seules les personnes qui aiment très fort leur Maman pourront comprendre ce lien indéfectible qui nous uni…

Maman, je t’aime pour l’éternité et à jamais.

Voici cette vidéo pour toi ; elles nous parle beaucoup et nous fait couler à chaque fois une petite larme lorsque nous l’écoutons… Une larme remplie d’amour…

Et voici une autre vidéo pour toi. Je sais que tu ne l’as encore jamais entendue et que ce sera donc une totale surprise pour toi. Elle te fera sans aucun doute verser d’autres petites larmes… des larmes d’amour entre une mère et sa fille… Que veux-tu, j’ai également hérité de ta grande sensibilité. Alors voici rien que pour toi cette belle chanson… Je t’aime très fort ma Mamounette…

Publicités