Cat矇gorie : La neige

La neige

En cette fin de soir矇e du Vendredi 23/12/16, je viens de cr矇er un po癡me dont le titre est : « La neige ».

J’矇tais tr癡s inspir矇e ce soir (sans doute le r矇veillon de demain qui me met d矇j en joie) alors je me suis lanc矇e et voici le r矇sultat que vous pourrez 矇couter et/ou lire simultan矇ment.

Je vous souhaite encore de tr癡s belles f礙tes de No禱l ! Soyez heureux et profitez de ces instants magiques et si chaleureux !

Je vous embrasse bien fort !

C矇cile

****

La neige :

Le vent balaye les feuilles mortes,

Qui s矇taient accumul矇es devant ma porte.

Avant de sortir,

Je noue une 矇charpe autour de mon cou,

Et une fois dehors,

Cest alors,

Quune bise glaciale vient se d矇poser sur mes joues,

Ne tardant pas les faire rosir,

Telles deux p矇tales de rose,

Ressemblant une amoureuse transie,

Dans le cur si froid de cet hiver glacial et rugueux.

Alors pour mieux me couvrir,

Je d矇cide denfiler mon bonnet de laine ainsi que mes mitaines.

Et l enfin, une douce chaleur menvahit

Quelques instants plus tard, je marche sans but pr矇cis,

Sur ce chemin enneig矇,

Jonch矇 de feuilles mortes pr癡s dune source gel矇e.

Cet endroit est un v矇ritable sanctuaire de beaut矇.

Soudain, jentends un oiseau chanter.

Je marr礙te de marcher pour le chercher des yeux,

Mais semble t-il, il sest d矇j envol矇,

Vers dautres contr矇es,

Alors je continue mon p矇riple travers le bois silencieux.

Jaime cette pl矇nitude, cette solitude,

Je my sens libre et sereine.

Toute cette nature blanche m矇merveille.

Ce d矇cor bucolique,

Ce froid intense et polaire,

Menveloppe agr矇ablement dans le tourbillon magique,

De son air vivifiant et piquant,

Revigorant mon corps ; stimulant mon esprit vagabondant.

Oui, tout nest que magie ici.

La neige dun blanc immacul矇,

Restant fig矇e dans le profond silence de la for礙t,

Si cristalline et cristallisante souhait,

Telle une belle endormie,

Dune douceur infinie…

Je resterai bien ici toute une vie,

contempler ce magnifique tableau,

Ce fabuleux manteau neigeux,

Opaque et scintillant,

Mais je sais fort bien que tout ceci,

Ne durera quun temps,

Alors je profite de ces quelques instants,

Pour me vider la t礙te et la remplir de bonheur et de douceur,

Car je sais fort bien que tout ceci,

Nest qu矇ph矇m癡re…

Mais quimporte ! Jhume plein poumon encore et encore ce grand air,

Glac矇 et si l矇ger,

Qui memporte vers dautres cieux,

Un monde radieux…

Pour fuir un temps, tous ces hy癡nes, ces loups remplis de haine

Et menvelopper sans fin et avec volupt矇 dans ce blanc manteau si douillet,

Que je ne voudrais plus jamais quitter.

C矇cile

****

****

Voici la vid矇o de ma voix enregistr矇e dans youtube :

 

Publicit矇s